Andalousie 2012

Samedi 10 mars

Notre dernière journée s'est déroulée dans la ville de Malaga. Port et cité touristique de premier plan, elle est le symbole du miracle économique espagnol des années 70. Aujourd'hui, c'est la porte d'entrée de la Costa del Sol. Culturellement, ce samedi n'a pas été aussi chargé que les jours précédents... Nous nous sommes rendus à la cathédrale pour en faire le tour. Cet édifice est d'un style très éclectique, mi-renaissance, mi-baroque. Surprenante par ses proportions, l'église est massive, sans grâce et inachevée... L'intérieur est sur la même ligne: le baroque espagnol est un art démonstratif et militant dans un pays qui au XVIIe siècle faisait de la pureté religieuse un enjeu politique majeur.

Avant de reprendre l'avion pour Paris, il fallait bien profiter une dernière fois du soleil espagnol. Certains sont allés à la plage, alors que d'autres ont préféré flaner dans les rues et dans les magasins. Une dernière tapa, quelques minutes de bus et nous étions à l'aéroport. Le vol s'est passé sans encombre, mais nous avons troqué le soleil andalou contre la pluie et les nuages parisiens.

Au terme de ce voyage, les professeurs tiennent à remercier les élèves de leur sérieux et du respect des règles qu'ils ont toujours convenablement suivies. Nous avons été très satisfaits de cette semaine et espérons vivement avoir réussi à donner envie à nos élèves de revenir à Séville. Cette fois, peut-être, y verront-ils un barbier ?

Vendredi05JuinSemaine 23 | Igor@Pleine lune