Rome 2011

Mardi 5 avril

Après une longue nuit dans le bus, nous sommes arrivés à Rome vers 7 heures. Déposés au niveau du Vatican, il nous a fallu rejoindre le restaurant situé de l’autre coté du Tibre à proximité de la place Navone. Ce court trajet nous a tout de suite immergés dans l’ambiance de Rome. La place, déserte à cette heure matinale, a pu nous révéler ses fabuleuses fontaines sans que d’importuns touristes viennent gâcher ces premiers moments.

Une fois rassasiés, nous avons entamé un trajet dans l’histoire de Rome à travers ses principaux lieux. La première étape a été au niveau de l’Ara Pacis Augustae. Ce musée présentait toutes les conditions nécessaires à notre projet. Une esplanade suffisamment large pour accueillir le groupe et un lieu chargé de sens. En quelques trop brèves minutes nous avons parcouru l’histoire de la ville de Romulus jusqu’à Néron. Le site nous permettait aussi de saisir plus facilement et concrètement que Rome est un palimpseste, chaque couche de l’histoire se superpose à l’autre et aucune n’efface complètement la précédente; l’Aris Pacis construit par Auguste au tournant de notre ère, s’intègre parfaitement aux églises baroques environnantes et surtout à son tout nouvel écrin construit à l’occasion du Jubilé de l’an 2000 par Renzo Piano.

Puis, nous sommes partis vers la place d’Espagne en faisant un petit crochet vers un des foyers de la ville : la piazza del Popolo. Si la place d’Espagne n’avait pas encore revêtu ses habits d’été avec ses innombrables fleurs, le soleil n’en était pas moins généreux. Perchée en haut des escaliers, l’abbaye de la Trinité des Monts devait être notre première visite « consistante ». Dans le cloître, quelques fresques, les portraits des rois de France, mais la surprise était à l’étage. Une anamorphose stupéfiante représentant François de Paule et vue d’un autre point un paysage italien. L’étonnement s’est lu sur le visage de certains de nos élèves devant cette réalisation, idem lorsqu’on nous a présenté la fameuse horloge solaire.

Le repas de midi a été le premier moment de liberté. Beaucoup ont tourné leur pas vers le grand Giolitti et ses glaces d’anthologie. Il fallait bien des forces pour partir ensuite vers les Musées Capitolins. Une guide nous a présenté les grands mythes de Rome, et les œuvres essentielles, le Tireur d’épine, le buste de l’empereur Commode et surtout le statue en bronze de l’empereur Marc Aurèle ; dans une salle, hiératique et solitaire, trônait la louve romaine avec ses deux petits Romulus et Remus.

La journée s’est terminée par un moment de temps libre que certains ont choisi d’agrémenter d’autres visites, comme celle du Panthéon, et de l’église Saint Ignace de Loyola. Après une telle journée, le repos a été le bienvenu.

Siamo a Roma

Après un voyage long mais sans encombre, nous voilà arrivés dans la Ville éternelle. Notre programme commence après le petit-déjeuner que nous allons prendre sur l'une des plus belles places de Rome: la place Navone.

Lundi 4 avril

ParComment passer le tempstis depuis 10 heures de Versailles, nous voici en vue de la frontière italienne. Au lieu de passer par le tunnel du Mont-Blanc nous avons pris la route du Fréjus, ce qui va nous permettre d’éviter les embûches du trajet Bologne-Florence.

Cette première journée a été rythmée par plusieurs arrêts, par une présentation générale de la géographie de l'Italie réalisée par Mme Hugot et par une histoire générale de la ville de Rome.

 Voilà nos élèves bien armés pour mieux saisir la richesse de la capitale transalpine.

A vérifier avant de partir

Nous entamons le dernier week-end avant le départ, l'heure de faire les valises approche. Avant de fermer les sacs, nous vous conseillons de vérifier quelques petites choses.

Si vous emportez un appareil photo, assurez vous d'avoir vos chargeurs, piles, etc... Mieux vaut vérifier d'avoir son matériel opérationnel.

Si vous en possédez, vous pouvez emporter des jumelles (bien utiles pour voir les détails de la Sixtine)

Le temps s'annonce assez clément ainsi que le prédit le site de la météo italienne. Cependant, la prudence nous pousse à vous conseiller une nouvelle fois de prendre un K-way pour éviter toute mauvaise surprise.

Une dernière fois, nous vous demandons de prévoir de quoi écrire (un stylo 4 couleurs fait parfaitement l'affaire) ainsi qu'un support rigide pour pouvoir prendre des notes facilement. Un dossier de travail sera distribué dans le bus.

Nous vous donnons donc rendez-vous lundi matin à 9h devant le lycée.

Bon week-end à tous et préparez vos forces pour la semaine qui vient.

Et durant le voyage...

Dans quelques jours nous serons à Rome, mais durant ce séjour la vie au lycée va continuer et les cours suivre leur avancée normale.

Nous vous rappelons donc quelques points élémentaires:

  • Les élèves devront se procurer les cours auprès de leurs camarades restés au lycée et faire les devoirs indiqués sur viescolaire.net. Le voyage ne constitue en rien une excuse recevable pour ne pas faire son travail.
  • Les professeurs principaux et l'administration du lycée ont été prévenus de l'absence du groupe.

Enfin, une dernière remarque qui peut avoir son importance: les copies des documents que vous avez fournies pour la constitution du dossier ne sont en rien des pièces d'identité valables.

Il est donc impératif que tous les élèves aient l'original de leur pièce d'identité sur eux.

Vendredi25SeptembreSemaine 39 | HermannIPremier quartier