Vienne 2016

Lundi 1er février

Notre groupe à la Hofburg, le palais impérial de VienneSi la matinée fut mouvementée, l’après-midi qui a suivi l’a été beaucoup moins. Les formalités d’embarquement ont été longues et pleine de rebondissements. Un petit pic de stress tant pour les élèves que pour les accompagnateurs qui s’est heureusement bien terminé. À 8h55, nous étions tous assis à nos places et l’avion pouvait décoller et nous mener vers l’Autriche.

Vers 11h, nous avions récupéré nos bagages et pris le train. L’arrivée à Vienne s’est faite sans encombre et après avoir obtenu nos chambres à l’auberge de jeunesse, nous étions fin prêts pour commencer le programme de nos visites. Las ! Nos estomacs Le tombeau de Charles VI à la Crypte des capucinsnous ont imposé une pause de nourritures terrestres avant de satisfaire à nos besoins culturels. Cette première halte a été l’occasion de découvrir les spécialités viennoises. Quelques bradwurst, des currywurst pour les plus audacieux, finalement tout le florilège de la wurst ostro-germanique y est passé…

Nos pas se sont ensuite portés vers la crypte des Capucins. Fondée par l’impératrice Anne et son époux Matthias, l’endroit est sinistre. Et pour cause ! Les pères capucins veillent sur plus de cent cinquante corps de la famille des Habsbourg. Les tombeaux les plus impressionnants sont ceux de Charles VI et de sa fille Marie-Thérèse. Les spectres couronnés viennent rappeler aux visiteurs que la plus grande gloire ne peut pas résister à la mort. Après ce délire baroque, nous sommes passés, émus pour certains, devant les cercueils de François-Joseph et Sissi avant de ressortir soulagés au grand air.

La couronne dite de CharlemagneDe la mort des empereurs, nous sommes remontés vers leur splendeur en visitant le trésor impérial. Autant d’or et de pierres précieuses ne se rencontrent pas souvent ! Nous avons pu admirer les regalia des Habsbourg, la somptueuse couronne de Rodolphe II, mais aussi de nombreux objets d’orfèvrerie ou encore le berceau de l’Aiglon, le fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise. Notre dernière étape a été pour la couronne dite de Charlemagne afin d’en admirer les pierres précieuses mais aussi les très beaux émaux.

Après un dernier arrêt à la cathédrale Saint-Étienne, nous nous sommes accordés quelques instants de repos. Certains – les malins ! – en ont profité pour aller directement à l’Hôtel Sacher goûter la fameuse sachertorte, spécialité viennoise à base de chocolat et d’abricot avec, bien sûr, un peu de crème fouettée pour faire couler le tout… il ne faut pas se priver !

Repus et fatigués, nous sommes enfin rentrés à l’hôtel. Demain d’autres escapades nous attendent, il nous faut reprendre des forces.

Commentaires

#2 MAUGÉ 02-02-2016 18:24
Bonsoir,
Merci pour ce retour, car pas d'information sur votre arrivée d'hier.
Bonne continuité et merci à vous.
JLM
#1 Dalle 02-02-2016 13:21
Un grand merci pour toutes ces nouvelles et ce descriptif riche et détaillé qui permet de vous suivre un peu de si loin! Profitez bien de toutes ces belles choses et merci encore pour cette proposition de voyage.

Vous ne pouvez plus ajouter de commentaire.

Dimanche25OctobreSemaine 43 | CrépinIGibbeuse croissante